Dans le cadre du programme ‘’Bienvenue en France’’, l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) en collaboration avec l’Agence Française de Développement (AFD) ont mis en place un appel à projet dans le cadre de partenariats universitaires dans 18 pays ciblés d’Afrique. Cette initiative s’inscrit pleinement dans la volonté de développer nos relations avec l’Afrique au sein de la Faculté de Santé.

Cet appel à projet doit répondre à trois objectifs:

– offrir aux étudiants du continent africain la possibilité de trouver dans leur pays/ région des formations de qualité et répondant aux besoins du monde socio-économique.

– accompagner les acteurs de l’enseignement supérieur français dans le développement de partenariats.

– mettre en place des mobilités étudiantes et enseignantes entre les pays partenaires.

Les projets s’adressent à un public de Licence (Bac+3) au Doctorat (Bac+8), dans le but de renforcer les formations professionnalisantes et de qualité (double diplômes, diplômes conjoints). Cela peut se traduire par de la pédagogie innovante en passant par un renforcement des partenariats scientifiques (exemple de cotutelles de thèse).

Critères d’éligibilité: le projet doit comprendre un établissement de l’enseignement supérieur d’un pays prioritaire et un ou plusieurs établissements français.

Critères de non-éligibilité : les composantes d’établissements (facultés, instituts, écoles,…), ou les établissements, qui auraient déjà bénéficié de soutien financier de la part de l’AFD, pour un montant supérieur à 500 000€, ou de la Banque Mondiale dans le cadre du programme ACE ne sont pas éligibles afin de diversifier les bénéficiaires.

En parallèle, les projets retenus devront prendre en compte l’accès des publics les plus fragiles, les enjeux de genreet de développement durable. Seuls les coûts admissibles, c’est-à-dire relevant des catégories listées ci-dessous, pourront être financés au titre des actes attributifs d’aide :

  • La mise à disposition (ou tout autre dispositif juridique encadrant le placement du personnel du partenaire coordinateur français au sein de l’établissement africain), pour assurer la bonne exécution du projet a minima la ou les première(s) année(s) ;
  • Les formations de formateurs et de personnels administratifs et techniques de l’établissement africain ;
  • Bourses ou allocations diverses (per diem) pour les séjours d’étude en France ;
  • Les frais de missions de personnel de l’établissement africain dans l’établissement français ;
  • Les frais de missions de personnel de l’établissement français dans l’établissement africain ;
  • Les frais associés à la participation aux évènements ou réunions de suivi du projet ;
  • Des études et enquêtes (études de marché, enquêtes sur les filières pertinentes auprès des entreprises, analyses du taux d’insertion professionnelle) au bénéfice des établissements africains ;
  • Des allocations doctorales, potentiellement en co-tutelle ;
  • L’organisation de conférences, colloques et/ou opérations de communication ;
  • Les coûts liés à l’ingénierie pédagogique et au support technique nécessaires à la création de formations à distance (excluant les coûts associés à leur maintenance) ;
  • L’acquisition au bénéfice des partenaires africains, d’équipements pédagogiques et numériques dans la limite des moyens susceptibles d’être disponibles pour chaque projet.

Ne sont pas éligibles notamment :

  • Les dépenses courantes, telles que les rémunérations des personnels, nécessaires au fonctionnement normal des établissements français et africains ; 
  • La construction d’infrastructures (sauf réhabilitations sommaires nécessaires pour l’installation d’équipements) ;
  • Les dépenses assurées jusqu’alors par d’autres sources de financement

Les projets retenus seront d’une durée de 4 ans pour un montant de 1,5 à 3,5 millions d’euros. Ils devront s’inscrire dans une logique de partenariat à plus long terme.

Dates à retenir :

début juin(date à confirmer) webinaire sur le montage des pré-propositions
dépôt du pré projet le 21 septembre 2020– Si le projet est présélectionné à partir de cette date, une enveloppe de 5000€ est versée afin d’aider dans la suite de la construction du projet.
dépôt final du projet le 23 mars 2021.

Pour en savoir plus :

Pr Frédéric Batteux, vice-doyen relations internationales de la Faculté de Santé , organise une réunion en ligne le jeudi 25 juin à 18h pour échanger sur les modalités de cette appel à projets, et réfléchir ensemble à une proposition structurée. Si vous souhaitez participer à la réunion, merci de contacter manon.xhenseval@u-paris.fr qui vous enverra les modalités pour rejoindre la réunion/ le lien zoom.